DPC : avant l'opération

Écrit par Isabelle le 23/11/2022.

La chirurgie du pancréas est assez lourde et ne peut pas être effectuée sur tous les patients. Selon la localisation de la tumeur, l'extension ou non des cellules cancéreuses à certains endroits (ganglions, artères, …) ou organes ainsi que l'état de santé général, elle sera rendue possible ou non.

Lorsque la tumeur peut être totalement retirée (c'est à dire résécable) sans porter atteinte aux autres organes et que l'état général le permet alors cette opération est tentée, après avoir été discutée en RCP (réunion de concertation pluridisciplinaire).

Dès lors, différents RDV se mettent en place :

  • Le chirurgien : il va nous expliquer précisément en quoi consiste l'opération, quels sont les risques, les bénéfices, et répondre aux questions qu'inévitablement on se pose. Il nous a reçu pendant une heure et ce n'était pas de trop.
  • L’anesthésiste : au vu de la durée de l'intervention -environ 6h- il prendra un soin tout particulier à recueillir toute info précieuse (dents qui bougent, allergies,…)

L'état nutritionnel est très étudié et des denrées alimentaires spécifiques peuvent être alors proposées.

Un bon état de santé et la localisation de la tumeur sur la tête du pancréas ont permis d'envisager une duodéno-pancréatectomie céphalique (DPC).

Je ne vais pas rentrer dans les détails de l'intervention, c'est un peu compliqué et votre chirurgien l'expliquera bien mieux que moi. Je peux en revanche expliquer l'avant, le pendant et l'après dans les articles qui suivent.

Laisser un commentaire


Articles